“Doudous”

L’île de Pâques n’en finit pas de s’effondrer. Elle est tout d’abord devenue Le modèle historique d’effondrement écologique grâce à  Collapse, le best-seller de Jared Diamond où l’on découvrait des pascuans couper leur dernier arbre et… en mourir. Cette hypothèse est aujourd’hui controversée. Voici le nouvel opus : l’île de Rapa Nui pourrait, à l’inverse,  se présenter comme un modèle d’adaptation intelligente face à de profonds changements écologiques. Pour preuve, son état de santé au moment de l’arrivée des premiers navigateurs : “Les insulaires ne construisaient plus de moaïs, ils avaient modifié leurs croyances, mais les explorateurs ont été surpris par la fertilité de l’île, produisant bananes, pommes de terre et canne à sucre”1. Continuer la lecture

  1. F. Torres, cité par C. Legrand, Le Monde, édition du 24.12.09 []