Japon, l’absence de morts (dans les images)

Pourquoi si peu de cadavres sur les images en provenance du Japon? Alors même que celles du tremblement de terre d’Haïti en montraient sans compter… Une simple recherche sur Google images permet de s’apercevoir qu’en tapant «séisme Japon», on obtient des maisons effondrées, des rues disloquées, un panda effrayé, des humains s’activant dans les décombres. En tapant «séisme Haïti» apparaissent immédiatement, mélangés aux dégâts matériels, des cadavres et des fosses communes.

Il y a des milliers de victimes japonaises, et pourtant peu d’images qui les montrent. Quand c’est le cas, les corps sont recouverts de bâches bleues ou de couvertures. Je n’ai vu qu’un seul cadavre. Il était habillé en pantalon et chemise, étendu sur le ventre sur un tas de décombres en pente raide. Ce n’était pas une photo directe, mais en arrière plan d’une équipe de sauveteurs. C’est là que m’est venue cette remarque : pourquoi si peu de choc dans les images ? Lire la suite