L’effet exo-planète (fisheye, suite)

L’une des premières image prise par le NASA Curiosity Rover. Crédit image : NASA/JPL-Caltech

Changement de décor.

Cette première image du drone « Curiosity » arrivé sur le sol de Mars hier à 07:37 (heure de Paris), diffusée par la Nasa évoque  mon récent billet sur l’usage d’une optique fisheye pour donner une dimension globale à un phénomène local.

Dans cette image, l’optique fisheye produit l’impression que l’ombre portée par le robot s’étend à une planète entière. Implicitement, c’est l’image d’une mainmise. L’image d’une conquête.

Plus les heures avancent, plus les images sont mises à plat (elles sont linéarisées par ordinateur, afin – explique le site de la Nasa – de compenser l’effet de distorsion de « l’œil de poisson » du Rover). Lire la suite

Clichés d’une Grèce en crise / M. Vassilakis


"Mort aux politiciens"

« La crise grecque ». A priori, le vocable réitéré en boucle par les médias est univoque. La Grèce est en récession depuis 2008. Son économie tourne au ralenti et la dette publique ne cesse de s’accroître si bien qu’aujourd’hui, elle a dépassé le seuil des 165% du PIB. « La crise grecque » est une réalité économique, mais celle-ci demeure en fin de compte bien abstraite si l’on s’en tient à son seul traitement médiatique.

Mélissa Vassilakis, une étudiante de Master en Anthropologie, se propose de documenter une partie de l’invisible, de l’ordinaire d’un quotidien de crise qui ne fait les titres de l’actualité  que lorsqu’il cesse de suivre son cours : suicides publics, manifestations qui tournent en émeutes, arrestations violentes des immigrés clandestins, etc.

Entre mars et mai 2012, elle traverse les différents quartiers d’Athènes et voyage jusqu’à l’île de Corfou, saisit ambiances et atmosphères, impressions et paroles, graffitis et reconfigurations des espaces urbains. Elle dresse un portrait constitué d' »instantanés » et propose une sorte de « photomaton ethnographique », pris sur le vif.  Elle donne à voir, entre journal de voyage et récit ethnographique, d’autres clichés, plus intimes cette fois. On touche alors à l’infra-crise et au vécu local : Quelle réalité concrète recouvre la crise économique grecque ? Quelles en sont les incidences à l’échelle des personnes ? Lire la suite

Après le Déluge

À propos de Dead Forest Storm (5:15), de Charly Nijensohn.

« C’est en se tenant assez longtemps à la surface irisée que nous comprendrons le prix de la profondeur » (G. Bachelard, L’Eau et les Rêves, éd. José Corti, 1942, p. 16).

Faisons fi de l’histoire factuelle. Quittons les rives d’un lac artificiel dont la masse d’eau est chargée d’alimenter une ville de caoutchouc. Oublions qu’un flot humain, drainé par les bidons urbains de Manaus, a engendré un déluge qui emplit aujourd’hui les terres ancestrales des sociétés Waimiris et Atroaris. C’est de l’histoire ancienne. Quinze ans en Amazonie, c’est le temps d’une génération et donc, d’une régénération. Exit de profundis, observons le nouvel horizon, l’eau et les rêveries de notre volonté. Lire la suite